Agglomération du Chablais
Historique

Les prémices / 1971-2000

La collaboration intercantonale dans le Chablais s’institutionnalise rapidement avec la création de l’« Association du Chablais valaisan et vaudois », en 1971, dans le but de favoriser la collaboration au niveau de l’aménagement du territoire et de la promotion économique.

En 1981, une étape supplémentaire est franchie avec la mise en place de Chablais Région. Le Chablais dispose ainsi d’une structure forte qui contribue à définir un nouveau programme d’action régional à l’échelle du Chablais.

En novembre 1999 et janvier 2000, cette dynamique s’intensifie encore avec la signature, par les cantons de Valais et du Vaud d’une convention portant sur la collaboration dans le Chablais et qui atteste la volonté de collaboration intercantonale chablaisienne.

Une tendance qui s’accélère / 2001-2006

Pour accompagner le programme de développement régional, plusieurs études sont menées à l’échelle du Chablais suisse. Les questions de l’aménagement du territoire, de la gestion du paysage et de la mobilité sont au cœur des réflexions. 

L’étude préliminaire / 2007

En 2007, Chablais Région réalise une étude pour définir l’opportunité de mettre en place un projet d’agglomération Monthey-Aigle. Un processus participatif associant l’ensemble des partenaires du territoire a permis de jeter les bases du projet et de fonder la décision de préparer un projet d’agglomération dans le cadre de l’appel à projet de 2e génération de la Confédération.

Chablais Agglo – 2e génération / 2008-2011

Pour formaliser leur démarche, les 6 communes ratifient, avec les cantons de Vaud et du Valais et Chablais Région, une charte d’intention le 19 juin 2008. Ce document fixe notamment le périmètre de l’agglomération et les principes de la collaboration et identifie ses thèmes prioritaires, à savoir les réseaux de transports, la qualité du cadre de vie et de l’urbanisation et le développement des pôles industriels. Le projet est préparé avec le concours de plusieurs mandataires spécialisés et déposé à Berne en décembre 2011.

Décision parlementaire, un signal d’encouragement

Par sa décision de soutenir le projet d’agglomération du Chablais avec le co-financement de certaines mesures, notamment concernant la mobilité douce, le Parlement fédéral a donné un signal fort en faveur de la continuité du projet. En effet, si les mesures proposées dans le cadre du dossier de 2e génération ne laissaient pas prévoir un impact suffisant pour prétendre à un co-financement global du projet, la décision des chambres démontre la pertinence de la démarche entreprise par les 6 communes de Chablais Agglo.

Poursuite des réflexions / 2012-2014

Après le dépôt du dossier de 2e génération, Chablais Agglo a continué d’affiner son projet d’agglomération, en réalisant plusieurs études importantes. Nous pouvons citer :

U7 Inventaire et élaboration d’une stratégie de développement économique et territoriale des zones d’activité
P-AGR+R3 Définition d’une stratégie paysagère et agricole de la plaine du Rhône
TP1 Définition du nouveau tracé AOMC
Gouvernance Réflexion sur le modèle de gouvernance de Chablais Agglo
TP9 Définition du système de Bus d’agglomération et planning de mise en œuvre
Expertise PA2 Analyse approfondie de l’état du dossier suite au rapport d’évaluation de l’ARE et définition des compléments à apporter au projet en vue de l’appel à projet de 3e génération.

Chablais Agglo – 3e génération / 2015-2016

Sur la base des conclusions de l’expertise, le COPIL de Chablais Agglo a décidé, le 24 mars 2015, de déposer un dossier de 3e génération. Celui-ci tient compte non seulement du rapport d’évaluation du PA2 en termes de vision territoriale stratégique et opérationnelle, mais aussi de la révision des deux plans directeurs cantonaux et de l’entrée en vigueur de la nouvelle LAT.

© Aigle Région - design : allmeo.com
Plan du site